revue de presse

Le libre passage du 2ème pilier: quèsaco?

Harry Liffmann | Investir.ch, 16 mai 2019 | Prévoyance

La lecture d’un certificat de prévoyance peut s’avérer périlleuse, entre les termes barbares et les promesses d’un capital hypothétique, à terme plusieurs assurés seront déçus d’avoir planifié une retraite ou un capital de manière trop élevée.

Par Harry Lifmann, Responsable commercial FCDE, sous-directeur au sein du groupe Mirabaud, Membre du Conseil de lemania pension hub

Les assurés apprendront à leur dépend que la planification de leur retraite inclut des facteurs pouvant varier sensiblement, que le rendement du capital de prévoyance est non seulement important mais également que plus la fortune accumulée est élevée, plus le rendement est important dans les dernières années avant le départ à la retraite. De manière générale le contexte économique, le profil de carrière ainsi que des choix personnels peuvent fortement influencer le capital de retraite le moment venu.

Le capital de prévoyance qu’il soit issu d’une ou de diverses institutions de prévoyance donne droit à une prestation en cas de retraite que celle-ci soit anticipée ou non. Les risques biométriques décès et invalidité cessent au moment de la retraite et ne sont plus couverts. Ce gap de couverture lors d’une retraite prématurée doit être analysé et supporté par l’assuré, soit par le biais d’une solution d’assurance soit en prenant ce manque de couverture comme prise de risque.

Lire l’article en entier sur le site Internet d’Investir

Suivez notre actualité

Notre politique de gouvernance accorde de l’importance à la transparence et à l’information. La plateforme lemania – pension hub est une initiative dynamique en constante évolution, son actualité est riche. Nous vous proposons de la suivre via ce site, sur lequel vous pouvez découvrir nos dernières nouvelles. Vous avez également la possibilité de vous inscrire à notre newsletter électronique.

Lire nos dernières nouvelles